[mode éthique] 1 foulard, 3 manières de le porter

C’est la rentrée ! Je ne sais pas vous mais personnellement, je continue de voir les années comme des années scolaires ; et la reprise de septembre est tout aussi symbolique que celle de janvier. Symbolique, mais pas toujours facile. La grisaille parisienne joue des tours à mon moral. Il faut se réhabituer à ces ciels lourds et bas, après plus de deux semaines de ciels bleus magnifiques, j’ai un peu de mal. D’ailleurs, je n’ai toujours pas remis les pieds sous terre (à savoir, dans le métro). Pour le moment je prends davantage de temps pour faire mes déplacements à pieds plutôt qu’en transport (j’ai arrêté mon abonnement Vélib) et ça me convient. Je ne supporte pas l’idée de m’enfermer dans une rame, de marcher à travers les longs couloirs bondés et puants. On dirait que de Paris j’en ai déjà marre ? Mais je m’égare…

Pour ce premier article de reprise, j’avais envie de vous parler d’une technique créative pour s’amuser avec sa garde robe en détournant un vêtement de son usage traditionnel, et ainsi le porter différemment et pour toute occasion !

Ces derniers mois, j’ai affiné mon look avec un seul et unique foulard, que j’ai beaucoup porté non pas autour du cou, mais essentiellement comme ceinture, bandeau pour mes cheveux, ou… sac à main ! Démonstration !

Le foulard en guise de ceinture

Ma tenue préférée de l’été : avec mon short, mon jean, ou même une robe ou une jupe, mon bandeau n’a pas quitté ma taille.

Voilà comment j’ai personnalisé un look fait de basiques : le short ou le jean noir, tee-shirt blanc, gris ou noir et ce petit foulard vintage (qui appartenait à ma grand-mère) pour venir pimper mes looks !

Pour cela rien de plus simple : il suffit de plier le foulard (en symétrie ou en diagonale en fonction de sa taille) et de le glisser à travers les passants, comme une ceinture.

Le foulard comme bandeau pour mes cheveux

Mes cheveux sont de grands rebelles et avec la chaleur ou l’humidité, ils n’en font qu’à leur tête.

Alors les jours sans, je me sers de mon bandeau pour tenter tant bien que mal d’avoir une tête présentable.

La méthode que j’utilise est très simple : même système de pliage que pour la ceinture puis je l’attache au-dessus de ma tête et ajuste sa position et mes mèches en fonction de l’effet que je souhaite obtenir.

Voilà comment donner du peps à une chevelure indomptable et à une tenue basique 😉

Le foulard comme sac à main

Le jour où j’ai découvert les méthodes de pliage furoshiki, ma vie a changé (n’ayons pas peur des mots !).

J’utilise désormais ces différentes méthodes de pliage aussi bien pour emballer mes cadeaux avec des foulards mais aussi pour m’en servir de sac à main ou pour transporter une quiche ou un gâteau pour un pique-nique ou un repas chez des ami.e.s.

C’est super simple, et franchement, tellement joli 😍

Plutôt que des mots, rien de tel qu’un tuto sur Internet 🤗
Pré-requis : que le foulard soit de forme carré.

Merci à Marie, photographe talentueuse, pour ces magnifiques photos prises autour de mon Square d’amour 💛

Pour découvrir son travail, rendez-vous sur son site internet : https://marieguerre.com/

Et vous, vous avez des techniques pour pimper de manière éthique votre look ?

Bonne rentrée les minimalistes green 😘

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s