[Challenge Zéro Déchet] mercredi écologie #10 les menstrues Zéro Déchet

10 ! On arrive au 10e ‘mercredi écologie’. C’est dingue comme le temps passe vite !

Pour célébrer ce premier passage à la dizaine supérieure (on peut même parler d’anniversaire, soyons folle.fou.s !), on vous a concocté un joli concours avec Fempo. A la clef, une culotte menstruelle à gagner et un code promo pour bénéficier de 10% lors de votre première commande sur leur site. Rendez-vous en fin d’article pour les détails de l’opération 😉

Mais revenons à notre sujet de la semaine : les règles zéro déchet. Si cette question relève de l’intime et est vécue très différemment d’une femme à une autre, les protections périodiques ne sont pas épargnées par les scandales sanitaires (le syndrome du choc toxique, la présence de substances cancérigènes dans les compositions des tampons et serviettes…) et l’impact néfaste de ses déchets sur notre planète. Il existe aujourd’hui des solutions durables et confortables adaptées à nos préférences. Si celles-ci nécessitent un investissement de départ, leur durée de vie (10 ans) permet de faire de belles économies sur le long-terme.

La cup, les serviettes et protège-slips lavables, la culotte menstruelle, mais aussi l’éponge ou encore le flux instinctif sous tout autant de solutions que nous allons voir ensemble.

quelques chiffres

Les conséquences sur l’environnement

Sur la totalité de ses cycles, une personne réglée utilise entre 12 000 et 15 000 protections hygiéniques. Chaque année, se sont 45 milliards de serviettes hygiéniques qui sont jetées dans le monde. Ces déchets se dégradant en 500 ans*. En moyenne, une personne réglée produit 150kg de déchet durant toute sa vie.

*Sources : Elise Thiébaut, Consoglobe, Planétoscope

Inconfort & santé : l’étude Fempo réalisée auprès de 3000 femmes

Des chiffres qui parlent d’eux même.
70 % des femmes sont insatisfaites de leur protection hygiénique. Une femme sur deux est préoccupée par l’impact des protections hygiéniques sur sa santé. C’est suite à ce sondage et à l’engouement des personnes ayant répondu que Fempo est née ; proposer une alternative saine, durable et accessible à toutes et à tous.

Les solutions durables permettent de faire des économies

les alternatives durables et saines

Voici la liste des principales alternatives aux tampons et serviettes jetables.

Personnellement, je suis conquise par la culotte menstruelle qui est l’option la plus confortable, sûre et discrète pour moi. Les jours où mon flux est plus important, j’utilise également une cup, mais je ne suis définitivement pas fan (après plus de deux ans d’utilisation je rencontre toujours des difficultés et de l’inconfort, mais je continue de l’utiliser car je ne reviendrai jamais aux tampons pour autant).

La culotte (ou le shorty) menstruel.le

Je ne vais pas me répéter, mais c’est mon alternative favorite. Seul bémol, l’investissement de départ qui peut être lourd si on veut s’équiper sans avoir à laver sa culotte chaque jour.

J’ai d’abord tourné avec deux culottes (de la marque Thinx car à l’époque aucune marque française n’en proposait) que j’alternais avec une serviette hygiénique et mes protège-slips (que je n’utilise plus du tout ou alors quand je n’ai pas le choix car je trouve que ça bouge trop).

Aujourd’hui, j’en ai 4 et c’est un nombre optimal qui permet d’en mettre à la machine pendant le cycle. L’idéal, à mon avis, serait d’en avoir une pour chaque jour du cycle, alors je m’équipe progressivement.

Pour l’entretien, il suffit de la rincer chaque jour et/ou de la faire tremper avant de la passer à la machine. C’est une contrainte à ajouter à notre routine quotidienne, mais de voir la taille de notre poubelle réduire à vue d’oeil et se passer d’acheter tampons ou serviettes en valent la peine.

Pour retirer les tâches de sang les plus incrustées, un bain de percarbonate de soude fera des miracles ! (j’en parle ici et ).

La serviette périodique lavable

Il s’agit de ma seconde option préférée, en raison de son confort et de sa discrétion. Moins chère qu’une culotte, ça peut être une bonne entrée en matière pour tester avant de se lancer dans un équipement complet.

Pour l’entretien, c’est comme pour la culotte. Rincer puis passer en machine.

Le protège-slip lavable

Copyright : Dans ma Culotte

La première solution que j’ai utilisée en me lançant, mais je dois avouer que je ne les utilise plus que si je suis à cours de culotte.

Comme la serviette, il permet de tester à moindre coût les solutions jetables et peut parfaitement suffire à une personne au flux ultra léger, en début et fin de cycle.

Son entretien est le même que pour la culotte ou la serviette.

La cup

Tout le monde en parle et cette forme d’injonction à passer à la cup me saoule. Non, nous ne sommes pas tou.te.s fait pour l’adopter. Moi, par exemple, j’insulte régulièrement la mienne ;-p

Il faut au préalable être à l’aise avec son corps et son sang, car il va falloir insérer ses doigts dans son vagin pour la placer correctement, puis pour la retirer.

Cela dit, ça reste l’alternative la plus évidente et discrète en toute circonstance (j’attends le maillot de bain menstruel pour m’en passer à la plage ou à la piscine, hihi).

Elle est également économique puisqu’elle coûte environ 20€ pour une durée de vie de 10 ans. Je vous invite à découvrir mon retour d’expérience plus complet dans cet article.

Les éponges menstruelles

Je n’ai jamais essayé pour ma part. C’est une solution écologique et économique, et comme pour la cup, il faut être à l’aise avec son corps et son sang. Ce n’est donc pas pour tout le monde et peut-être pas pour se lancer.

Le flux instinctif libre

Cette technique, qui consiste à retenir son flux, permet de gérer ses règles comme on gère ses envies d’aller aux toilettes. Je dois avouer que cette alternative me séduit même si je ne me suis pas encore lancée. Pour en savoir plus, je vous ai mis un lien vers un article de Jack Parker plus bas.

jeu-concours : tentez de gagner une culotte menstruelle Fempo !

Jeu concours sur Instagram uniquement, ouvert à l’international
Lot : 1 culotte ou shorty à gagner

Pour participer :

  • S’abonner à nos 2 comptes : @Un peu, Bocaux, à la Folie et @Fempo
  • Inviter deux de vos ami.e.s à participer ! (il suffit de les taguer avec le @)
  • Laisser un commentaire disant quel modèle vous aimeriez (culotte ou shorty)
  • Pourquoi vous souhaitez avoir une culotte de règle ?
  • Concours ouvert aux participations jusqu’à dimanche 11 novembre minuit
  • Tirage au sort lundi 12 novembre et annonce de la.du gagnant.e sur mon compte IG

Code promo chez Fempo

Le code « EMILIE » te permet de bénéficier de 10% de réduction sur ta première commande FEMPO sur leur site. Il est valable jusqu’à la fin de l’année. Elle est pas belle la vie ?

s’équiper

En BioCoop, magasins bio, pharmacies et para-pharmacies (pour les cup surtout il me semble).

Les marques :

aller plus loin

Mon article où je témoigne de mon passage à des règles zéro déchet (mars 2016)
Mon article sur « les règles et les tabous autour » (avril 2017)
Passion menstrues, le blog de Jack Parker, également autrice de l’excellent « Le grand mystère des règles »
Article sur le flux instinctifs libre (Jack Parker, juin 2015)
Documentaire « 28 jours » sur les menstrues (il dure seulement 30mn, je vous le conseille vivement)

Pour terminer sur un note d’humour, je partage de nouveau ce clip que j’adoooooore et qui me met tellement de bonne humeur 🙂

Joyeux mercredi mes minimalistes ! Hâte que vous partagiez avec nous vos retours d’expériences !

Je vous embrasse.

Publicités

3 commentaires

  1. C’est marrant j’ai testé ma culotte fempo aujourd’hui pour la 1ere fois et je me suis dis que je la trouve encore mieux que ma culotte thinx, que j’aimais pourtant beaucoup. La fempo est hyper agréable à porter, elle est douce, je suis au jour 1 il n’y a pas eu de débordements !! Peut être je la doublerai de la cup demain.. cup intimina qui est bien plus souple que les autres, donc plus fine quand on l’integre. Vive les culottes de regles !!!

    J'aime

    1. Eh bien je suis complètement d’accord avec toi 🙂 La Fempo est toute douce, plus que Thinx que j’aime aussi énormément pour leur côté légèrement gainé (surtout la taille haute) qui assure un bon maintien.
      Ce que tu me dis à propos de la cup ne fait que renforcer mon désir d’en tester une autre car effectivement, la mienne est peut-être top rigide (c’est une Lamazuna).
      Vives les culottes, on est d’accord :-p

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s