[Challenge Zéro Déchet] mercredi écologie #6 des bocaux pour l’hiver

Mes cher.e.s minimalistes,

Pour ce ‘mercredi écologie’, je vous propose un défi un peu spécial : vous concocter du coulis de tomates pour l’hiver. Le début du mois d’octobre est une période propice pour faire ses bocaux pour l’hiver approchant : c’est le moment où, fin de saison oblige, les tomates sont souvent en promotion. Je me souviens que dans ma ruche, ma super maraîchère – Sophie – nous proposait toujours 10kg de ses tomates pour 20€ : l’occasion de faire du coulis 😉

Pourquoi cuisiner soi-même son coulis ? C’est vrai, on en trouve du tout fait au supermarché ! Et bien pour au moins deux bonnes raisons : vous savez exactement ce que vous mangez (des produits bruts et frais sans additifs ni consommateurs), vous économisez de l’argent (les coulis bio sont généralement onéreux) et vous supprimer des emballages ! Oui, ok, ça fait trois bonnes raisons 😉

Avant de vous lancer, lisez attentivement mes explications ci-dessous, que vous ayez ou non un stérilisateur. Perso, je n’en ai pas, j’utilise simplement ma plus grande casserole et ça fonctionne parfaitement sans être compliqué (il suffit de respecter chaque étape).

Vous êtes prêt.e ?

Réservez vous une après-midi ce week-end, invitez qui vous voulez. Pourquoi pas vous lancer avec vos enfants ? C’est rigolo de faire du coulis on en met partout !
Enfilez votre plus beau tablier, rassemblez tous les ingrédients et ustensiles que je vous liste ci-dessous, préparez les bocaux (la quantité en fonction de la capacité de votre casserole) dont vous aurez au préalable vérifier le bon état et que vous aurez lavé. Choisissez une ambiance sonore qui vous met de bonne humeur… C’est parti 🙂

coulis de tomates

ingrédients pour 1 kg de tomates

– 2 c.à soupe d’huile d’olive
– 2 brin de thym
– 5 feuilles de basilic
– 2 feuilles de laurier
– 1 branche de romarin
– 3 gousses d’ail pelées et écrasées
– 1 c. à café de sel fin
– Poivre

préparation

  1. laver les tomates. Faîtes une entaille en forme de croix pour percer la peau. Déposer les tomates dans un saladier et couvrez-les d’eau bouillante : après quelques secondes, elles se pèleront très facilement. Vous pouvez les épépiner selon votre préférence (moi, je garde les pépins !)
  2. couper vos tomates grossièrement et placez-les dans la cocotte. Ajouter l’huile d’olive, les herbes, l’ail, le sel et le poivre.
  3. laisser mijoter 45 minutes à feu doux et à découvert, en mélangeant régulièrement. Ensuite, retirez les herbes et mixez. Laissez refroidir.
  4. Si vous trouvez votre coulis trop épais, n’hésitez pas à le rallonger avec un peu d’eau (en y allant doucement !)

mise en bocal – pour une conservation longue durée

étape 1
Il est très important de vérifier que le bocal est en bon état : sans ébréchure ni traces de résidus de colle ou d’étiquette. Une fois vos bocaux sélectionnés, nettoyez-les ainsi que leurs couvercles à l’eau savonneuse en évitant tout choc entre.

étape 2
Après le nettoyage, rincez abondamment vos bocaux à l’eau bouillante, puis laissez-les sécher à l’air libre sur un torchon propre et sec.

étape 3
Les produits que vous conservez doivent être parfaitement frais, sains et adaptés à la mise en conserve. N’utilisez jamais de produits ou ingrédients congelés ou qui ont été congelés par exemple.

étape 4
Une fois que vos bocaux sont propres et secs, remplissez-les avec une préparation la plus chaude possible (même bouillante), jusqu’à 2cm de rebord.

étape 5
Attendez ensuite quelques minutes afin de vérifier que votre préparation est bien répartie de manière à supprimer les poches d’air. Complétez si nécessaire. Essuyez les rebords de vos bocaux, toujours avec un torchon sec et propre.

étape 6
Si vous utilisez un bocal avec rondelle en caoutchouc, assurez-vous que celle-ci est neuve. Ebouillantez les rondelles avant de les ajuster aux couvercles. vérifiez une dernière fois que le rebord de votre bocal est bien propre avant de fermer.

étape 7
C’est l’étape du traitement thermique. Enclenchez le système de fermeture de votre stérilisateur ou couvrez votre casserole de son couvercle et comptez 45mn.

Attention, les procédés de conservation (et donc la durée de traitement thermique) diffèrent selon les recettes. Vérifiez toujours avant de vous lancer 😉

étape 8
Laisser ensuite l’eau refroidir naturellement avant de sortir les bocaux. Disposez-les dans un endroit frais et sec à l’abri de la lumière. Consommez-les durant les mois d’hiver.

pour aller plus loin

Pour réaliser le traitement thermique de vos bocaux, plusieurs options s’offrent à vous. Si vous utilisez des blocaux Le Parfait, rendez-vous sur leur site pour le détail du process. La durée de conservation est de plusieurs mois d’d’une année à l’autre).

avec stérilisateur

Les stérilisateurs électriques savent tout faire tout seuls et vous permettront de profiter de plus de temps libre. Ils sont très simple d’utilisation. Si vous n’en avez pas, pas besoin d’investir, vous pouvez opter pour la solution sans, ou vous en faire prêter un (par un.e voisin.e, un.e ami.e… ou via des sites comme Share Voisins ou Smiile).

sans stérilisateur

Vous pouvez aussi utiliser un autocuiseur ou tout simplement une grande marmite ou une cocotte-minutes. Dans ce cas, mettez un torchon au fond e votre récipient pour empêcher tout contact direct avec le verre ou le métal. Placez les bocaux à l’intérieur en prenant soin de bien les caler pour qu’ils ne s’entrechoquent pas et ne se retournent pas. Recouvrez les bocaux d’au moins 3 cm d’eau si votre casserole le permet et couvrez. Dans le cas d’un auto-cuiseur, remplissez d’eau en respectant les instructions de remplissage de l’auto-cuiseur et portez à 100°, température d’ébullition). A partir de ce moment, vous pouvez activer votre minuteur.

le défi ‘mercredi écologie’

La rentrée est une période propice pour mettre en place de nouvelles habitudes si on en ressent l’envie, le besoin. J’avais donc envie de vous proposer un challenge pour changer en douceur et adopter un mode de vie plus sain et respectueux de l’environnement. Il faut dire que les dernières actualités me motivent plus que jamais à vous aider à adopter le mode de vie zéro déchet et minimaliste.

C’est ainsi que m’est venue l’idée de « mercredi écologie », un message que je vous posterai chaque mercredi et dans lequel je vous partagerai mes astuces simples (je ne sais pas encore pendant combien de temps, je vous redirai ça).

Pourquoi le mercredi ? A quelques jours du week-end, vous pourrez ainsi prendre le temps de vous organiser pour la mettre en place tranquillement samedi ou dimanche. Pas bête, hein ?!

Quand vous adopterez une nouvelle routine, pensez qu’une nouvelle habitude met quelques semaines à se mettre en place. N’oubliez pas non plus que nos habitudes sont nos propres choix, et qu’il nous revient de décider d’en changer 😉

Partagez fièrement vos nouvelles habitudes sur les réseaux sociaux avec notre hashtag #mercrediecologie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s