[Challenge Zéro Déchet] mercredi écologie #5 Acheter en vrac

Coucou vous,

Ca y est, on est en octobre (le temps file pfiou) ! Pour ce premier mercredi du mois, le défi va être de faire un maximum ses courses en vrac pour limiter le nombre d’emballages (inutiles) que la grande distribution nous impose.

Saviez-vous que 85% des emballages que nous jetons sont des emballages alimentaires ? Et que 70% du marché de l’emballage en France concerne l’alimentation ? Acheter en vrac est donc une bonne solution pour diminuer de manière drastique la taille de nos poubelles. Et puis faire aussi quelques économies car les produits sont en moyenne de 5 à 30% moins chers (attention à ne pas tomber dans le piège de la comparaison d’un produit conventionnel de la grande distribution à un produit bio, paysan et local. La qualité a un prix.).

Vous verrez (je vous promets), qu’une fois ces nouvelles habitudes mis en place, faire les courses n’aura plus la même saveur 🙂

s’équiper

Pour les légumes et les produits secs

Pour cela, il suffit de vous acheter (ou de fabriquer) vous-même vos sacs à vrac. On en trouve de plus en plus et toute BioCoop qui se respecte en propose 😉 Vous en trouverez en ligne également.

C’est le plus simple à mettre en place : l’équipement est léger et discret et on trouve très facilement des fruits et légumes frais, des produits secs (pâtes, riz, légumineuses mais aussi fruits secs, fruits à coques, gâteaux…) sans emballage.

Commencez par cette étape avant de vous lancer dans la suivante, qui peut être plus intimidante et contraignante pour certain.e.s d’entre nous.

Pour la viande, le poisson, le fromage

Il n’est pas nécessaire d’acheter un équipement adéquat : utilisez simplement vos contenants habituels pour conserver votre nourriture, que vous présenterez à votre commerçant.e en alternative aux sacs plastiques. C’est d’ailleurs une expérience assez intéressante à tester, les réactions pouvant être très différentes d’un.e commerçant.e à un.e autre ! Entre ce.lles.ux qui sont habitué.e.s (et qu’on peut même parfois reconnaître grâce au label « J’accepte vos contenants »), ce.lles.ux qui vous prennent pour un.e extra-terrestre ou ce.lles.ux qui refusent net… Vous ne ferez plus vos courses comme avant 😉

Sachez qu’il est tout à fait autorisé de venir avec ses contenants et que le seul véritable motif de refus est que ceux-ci soient sales (normal, hein !).

Donc sans vous fâcher avec vos commerçant.e. préféré.e.s,  surprenez-les avec vos contenants : vous participerez ainsi à les sensibiliser ainsi que les autres client.e.s.

Pour les liquides

Copyright: Jean Bouteille

C’est le moins évident : on a plus de difficultés à trouver des boissons ou autres liquides en vrac. Privilégiez toujours les emballages en verre (son recyclage est plus économique et écologique). Quand la consigne est disponible, vous pouvez procéder au remplissage d’un contenant que vous payez et qui vous est remboursé quand vous le rapportez (ou alors vous le remplissez de nouveau). Dans les Day-by-Day, vous pouvez même acheter votre vinaigre blanc en vrac par exemple. Quelques caves parisiennes proposent même du vin en vrac !

Un kit pour faire ses courses

Cela demande évidemment un peu plus d’organisation et d’anticipation. Je vous suggère de vous concocter un « kit pour les courses » que vous aurez toujours sur vous pour votre shopping. Voici la composition du mien :

  • quelques sacs à vrac de plusieurs tailles
  • 2 à 3 contenants pour mon fromage en plusieurs tailles également
  • 1 ou 2 tote-bag ou un gros sac à dos en fonction
  • 1 liste des courses : pour éviter tout achat inutile ou doublon 😉

ou faire ses courses ?

Acheter en vrac nécessite de changer (un peu) ses habitudes. Même si la grande distribution propose de plus en plus de produits en vrac (ils savent flairer un bon filon…) c’est bien dans les magasins bio et indépendants que l’offre est la plus large (et la plus qualitative) en matière de vrac.

En vrac (mouahaha), voici la liste de quelques adresses à Paris : BioCoop évidemment mais aussi Kilogramme (10e) et Entre-Pots (14e) – tout deux fraîchement ouverts, Negozio Leggero (3e), La Petite Cagette (11e), sans oublier les Day-by-Day.

Les marchés restent aussi un lieu propice aux achats en vrac 😉

Pour les huiles et autres boissons, demandez aux épiceries fines de votre quartier, elles sont de plus en plus nombreuses à proposer une offre en vrac.

Pour la consigne, vous pouvez chercher les boutiques près de chez vous partenaires de Jean Bouteille, l’entreprise qui a redonné vie à la consigne en France 😉

ConsoVRAC, est une appli qui référence les boutiques vrac partout en France (plus ou moins bien référencée selon les lieux). Le site AbracadaVRAC est pas mal non plus.

Vous êtes maintenant parés 🙂

le défi ‘mercredi écologie’

La rentrée est une période propice pour mettre en place de nouvelles habitudes si on en ressent l’envie, le besoin. J’avais donc envie de vous proposer un challenge pour changer en douceur et adopter un mode de vie plus sain et respectueux de l’environnement. Il faut dire que les dernières actualités me motivent plus que jamais à vous aider à adopter le mode de vie zéro déchet et minimaliste.

C’est ainsi que m’est venue l’idée de « mercredi écologie », un message que je vous posterai chaque mercredi et dans lequel je vous partagerai mes astuces simples (je ne sais pas encore pendant combien de temps, je vous redirai ça).

Pourquoi le mercredi ? A quelques jours du week-end, vous pourrez ainsi prendre le temps de vous organiser pour la mettre en place tranquillement samedi ou dimanche. Pas bête, hein ?!

Quand vous adopterez une nouvelle routine, pensez qu’une nouvelle habitude met quelques semaines à se mettre en place. N’oubliez pas non plus que nos habitudes sont nos propres choix, et qu’il nous revient de décider d’en changer 😉

Partagez fièrement vos nouvelles habitudes sur les réseaux sociaux avec notre hashtag #mercrediecologie !

Publicités

1 commentaire

  1. C’est vrai que le liquide en vrac est encore assez rare, en tout cas pas dans les magasins bios. Heureusement j’ai un day by day dans mon arrondissement ce qui me permet d’avoir l’huile et le sirop d’agave en vrac, vinaigre blanc également et si je le voulais aussi le vin, vinaigres et produits ménagers/cosmétiques ! Vive le vrac !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s