DIY, SLOW-COSMETO

Protéger sa peau du soleil au naturel #DIY

Cet été, j’ai décidé d’éliminer crèmes solaires pour le corps et après-soleil industriels. Et par la même occasion dire adieu aux perturbateurs endocriniens, cancérigènes et autres nano-particules. Pour le corps seulement car je n’ai pas encore passé le cap pour mon visage, en raison de mes tâches brunes sur le front et sur les joues, qui m’obligent à porter de l’écran total absolument tous les jours. Pour cela, j’utilise une crème ultra légère et légèrement teintée de la Roche-Posay. D’ailleurs, si certain(e)s d’entre vous ont des conseils ZD à me proposer, je suis preneuse !

C’est en m’inspirant de plusieurs recettes – et principalement de celle de Tiff in Lyon – que j’ai réalisée la mienne dont j’étais très satisfaite, malgré le fait qu’elle soit sans cire d’abeilles (je l’ai bêtement oublié !).

Quelques freins et à priori à dépasser

J’ai longuement hésité à fabriquer ma crème solaire moi-même, de peur qu’elle ne soit pas assez efficace ni fiable pour stopper les rayons UV. Passer aux marques bio ne me faisait pas rêver non plus : en raison de leur coût élevé et du risque de me retrouver toute blanche avec une crème épaisse impossible à étaler (oui, les clichés ont la vie dure !).

Mais après avoir fini mes vieux tubes de crèmes solaires, fait quelques recherches, je me suis décidée à fabriquer ma propre crème solaire pour la tester durant la deuxième partie de mes vacances, après avoir déjà pris un peu le soleil. Car avec ma peau blanche, fine et si fragile, j’ai toujours un peu d’appréhension quand je change une habitude. J’ai donc préféré la tester avec un teint déjà hâlé.

Une recette archi simple & rapide

Les ingrédients pour une crème solaire indice 40

  • 30 g d’huile de noix de coco (non raffinée)
  • 15 g de beurre de karité (non raffiné)
  • 10 g de cire d’abeille
  • 30 g d’huile d’olive
  • 10 g d’huile de carotte
  • 40 g d’oxyde de zinc sans nano-particules (très important !) J’ai acheté le mien sur mycsometik.fr
  • 10 gouttes de vitamine E (que j’ai trouvé sur mycsometik.fr aussi)

C’est l’oxyde de zinc qui sert de barrière anti-UV. Il va refléter les UV, comme un miroir sur la peau, et fait office de film opaque (c’est lui qui blanchit légèrement la peau). Il remplace les filtres chimiques qu’on trouvent dans les crèmes industrielles. Attention à ses vapeurs toxiques qu’il ne faut surtout pas inhaler !

La vitamine E est un conservateur.

La préparation

  1. Au préalable, il faut stériliser le contenant de votre future crème. Un bocal de récup’ fera très bien l’affaire. Pour cela, le laisser bouillir dans l’eau une dizaine de minutes, puis le laisser sécher sur un torchon propre.
  2. Faire fondre les ingrédients suivants au bain-marie : huile de coco, karité, puis la cire d’abeilles.
  3. Hors du feu, rajouter l’oxyde de zinc et ménager au fouet. Attention à ne pas inhaler les vapeurs qui peuvent être toxiques.
  4. Ajouter enfin la vitamine E.

Précautions d’utilisation

Evidemment, je ne peux que vous conseiller de tester cette recette sur une petite zone avant de vous exposer totalement avec. Chaque peau est différente et réagit selon aux différents produits, aussi naturels soient-ils.
D’autres précautions d’usage sont à prendre, voici un petit rappel :

  • Limiter son exposition au soleil et éviter les heures où il tape le plus, entre 12h et 16h,
  • Se protéger sous un parasol, avec un chapeau, une casquette, voire un tee-shirt lorsqu’on fait du snorkeling,
  • Mettre de la crème plusieurs fois par jour, toutes les deux heures environ,
  • S’hydrater en buvant beaucoup d’eau,
  • Apaiser sa peau en l’hydratant après chaque exposition.

Après-soleil : adieu la Biafine !

Pour les soins après-soleil, rien de plus minimaliste : il vous suffit de partir avec du gel d’aloé-vera et de l’huile essentielle de lavande.

Le gel d’aloé-vera hydrate, nourrit, cicatrice et apaise la peau. L’huile essentielle de lavande vous aidera à soulager vos éventuels coups de soleil en mélangeant quelques gouttes à votre gel d’aloé-vera.

Hyper simple, non ?!?

Mon retour d’expérience

On rigole on rigole 🙂

Je suis complètement convaincue par cette nouvelle routine pendant et après l’exposition au soleil.

Même sans la cire d’abeille : ma crème est juste super liquide mais tout aussi efficace. Elle sent bon, est facile à appliquer et blanchit que très légèrement la peau. Rien d’impressionnant comme je le redoutais.

Par contre – je ne sais pas si c’est en rapport – mais je n’ai jamais autant pelée de ma vie ! Pourtant, je n’ai pas eu de vrais coups de soleil, simplement des rougeurs, et même pas aux mêmes endroits ! C’est d’autant plus étrange que ma peau était malgré tout très douce et que je n’avais aucune sensation de tiraillement.
Pour calmer tout ça, j’ajoutais de l’huile d’olive à mon gel d’aloé-vera. Ca diminuait le pelage mais sans pour autant le faire disparaître.

Et vous ?

Avez-vous testé la crème solaire homemade ? Etes-vous satisfait(e)s ? Avez-vous rencontré ce problème de pelage intense aussi ? Je suis curieuse de vos retours d’expérience !

A vite de vous lire :-*

Publicités

2 réflexions au sujet de “Protéger sa peau du soleil au naturel #DIY”

  1. C’est trop cool
    Pour mes futures vacances au soleil j’essaie
    Ca va être super merci beaucoup !!
    Cet été j’ai encore du acheter des produits en parapharmacie 😦
    Et ils ont fini à la poubelle parce que l’aéroport voulait pas qu’on les emporte #LALOOSE

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s