Dans mon bocal

Un peu bocaux à la folie x Hylla

Je vous ai teasé il y a quelques semaines sur Instagram, voici donc mon retour d’expérience après un mois d’essai de location de vêtements avec Hylla Penderie partagée.
Pour résumer : je suis conquise (je suis repartie avec quatre nouvelles pièces pour le mois de juin 😉 ) et vous réserve une surprise à la fin de cet article !

Heureuse dans mon top tropical de location 🙂

J’ai reçu le mail d’Amandine, co-fondatrice d’Hylla, en pleine Fashion Revolution.  Je suivais cela de prêt, ayant initié un nouveau rapport à la fringue depuis quelques temps déjà, et étant soucieuse des questions de fabrication, de sourcing et de consommation dans la mode (logique, étant dans une démarche minimaliste globale, me direz-vous).

Malgré cela, je ne connaissais pas l’existence de ce concept de penderie partagée, ou plutôt je le pensais cantonné aux locations de très courtes durées, pour une robe ou un sac de créateurs haut-de-gamme le temps d’une soirée.

J’ai tout de suite été séduite par leur approche et ai accepté avec plaisir de tester le service gratuitement pendant un mois, tout en en faisant profiter ma communauté (la suite à la fin de l’article !).

Un concept importé d’Europe du Nord

Show-room Hylla, Paris 14e

C’est dans leur show-room aux Grands Voisins que j’en ai appris davantage sur le concept, en provenance (sans trop de surprise) d’Europe du Nord et de Scandinavie.
Là-bas, louer des vêtements de seconde main, vintage, ça fonctionne très bien, comme Amandine et son associée Céline ont pu le constater durant leur séjour en Allemagne. Séduites par ce concept qui permet de créer du lien tout en transformant notre rapport à la consommation de prêt-à-porter, elles se sont demandées si le concept était transposable en France.

C’est ainsi que le projet Hylla est né. Pourquoi Hylla ? Cela signifie ‘penderie’ en suédois 🙂

Leur diplôme en poche, elles adoptent le statut d’étudiant entrepreneur et testent le marché dès septembre 2015. En mars 2016, elles décrochent une résidence à la Recyclerie qui leur permet de développer rapidement leur communauté. En octobre 2016, elles lancent une campagne de crowdfunding pour financer la création de leur site web et s’installent aux Grands Voisins en janvier dernier. L’aventure est lancée !

Un catalogue coloré et osé

Photo pourrie mais jupe canon !

Ce qui m’a immédiatement séduite, c’est l’originalité des pièces proposées : motifs, matières, coupes, rien ne ressemble à ce qu’on trouve dans ma garde robe à moi.
Des pois et des rayures certes, mais beaucoup de noir, blanc, gris, kaki, marine, jean et quelques notes de rouge !

J’allais donc pouvoir tester et oser des pièces que je n’aurais jamais achetées spontanément, que cela soit par crainte de ne pas assumer, ou tout simplement par peur de me lasser (une minimaliste cherche toujours à se projeter dans la durée, voyons !).

J’ai choisi un top tropical, une jupe plissée vintage et deux robes malheureusement trop serrées que je n’ai pas portées (ça m’apprendra à avoir la flemme d’essayer, tiens !).

Le plaisir est le même qu’à un retour de shopping : on a des vêtements nouveaux à porter, tout en réduisant notre impact et en consommant de manière raisonnée. J’adore !
Et je vous dis pas le succès de ces deux pièces que j’ai porté à gogo 🙂

Malgré la plus grande inquiétude exprimée par mes copines* (« Mais comment tu fais si tu ne peux plus te passer d’une fringue?!?! »), je n’ai pas eu envie d’acheter une des pièces. J’ai aimé les porter pendant un mois mais je suis encore plus ravie d’en découvrir d’autres…

C’est donc tout à fait logiquement que j’ai souscris à un abonnement pour les prochains mois ! Et je ne quitte déjà pas ma nouvelle jupe 😉

Ca te tente ? Hylla t’offre le premier mois !

Je suis bien consciente qu’à la lecture de mon témoignage, certaines d’entre vous doivent être tentées d’essayer aussi, n’est-ce pas ?
Hylla y a pensé et vous offre la possibilité de tester un mois gratuit, êtes-vous ravies ?!?

Avant de vous en dire plus sur les conditions de cette offre, voici ce qu’il faut savoir sur les conditions d’abonnement :

  • Abonnement standard : 35€ / mois (le premier mois offert avec les infos ci-dessous),
  • Ce prix comprend le nettoyage et les éventuels entretien (bouton à recoudre par exemple),
  • Abonnement sans engagement, tu peux arrêter et reprendre quand tu veux,
  • Tu peux te déplacer au show-room dans le 14e à Paris ou réserver tes pièces sur le site Internet (dans ce cas tu trouveras un bon de retour dans ta box),
  • *Si tu tombes en amour avec une pièce, il suffit d’envoyer un email à Hylla pour demander de l’acheter, sa valeur (affichée quand tu réserves une pièce) te sera débitée.

Alors, elle est pas belle la vie ?!?

Pour bénéficier de l'offre
Offre d'une valeur de 35€ (soit le 1er mois offert)
Valable du 12 au 23 juin 2017 inclus
Envoyer un email à Hylla de ma part : Em du blog Un peu, bocaux...
Préciser en objet : Offre collab Un peu bocaux x Hylla

Publicités

2 thoughts on “Un peu bocaux à la folie x Hylla”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s