Dans mon bocal, Non classé

Premier bilan & nouvelles envies

Voilà un an et demi que je tiens ce blog pour y témoigner de ma transition vers un quotidien zéro déchet. C’est un bon timing pour faire un premier bilan du chemin parcouru. Poser les succès, les déceptions et les difficultés.
C’est aussi l’occasion de vous confier mes envies en 2017 et de vous parler de l’orientation que je veux donner à cet espace. Car j’ai de plus en plus envie de vous parler des autres sujets qui me sont chers et qui, selon moi, vont de pair avec les aspirations de vie plus simple et authentique que nous partageons.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAJ’ai le sentiment grandissant qu’il s’agit davantage d’un équilibre de ma personne toute entière, dont les aspirations (et les problèmes !) ne s’arrêtent pas un avenir plus vert. J’aspire aussi à une société plus juste et équitable. A être plus que jamais en quête de voyages – à travers le monde comme à travers les arts -. A montrer la Beauté, l’harmonie. Et partager avec vous mon chemin vers l’apprentissage de la gestion de mes angoisses, à la recherche de mon équilibre, autant avec les autres qu’avec moi-même.

Ces (nombreuses !) questions expliquent en partie mon silence sur le blog depuis quelques temps… Néanmoins, ceux qui me suivent sur Instagram savent que je n’ai pas complètement disparu 😉

Mais avant de vous dévoiler tout cela plus précisément – je suis consciente d’être légèrement obscure, là tout de suite ^^- revenons à ce premier bilan globalement positif, mais pas tout à fait satisfaisant (ça serait trop simple, autrement !).

Question alimentation (et dans ma cuisine)

Les +

  • Processed with VSCOcam with c1 presetJe mange plus local que jamais et je favorise les circuits courts. Je m’approvisionne essentiellement dans ma ruche évidemment, mais aussi auprès des petites boutiques indépendantes de mon quartier : Alter-Vojo, La Petite Cagette, Welcome Bio. Il m’arrive quand même d’aller parfois chez Bio c’Bon qui est a deux pas de chez moi quand je manque de temps. #confession
  • J’achète un maximum de produits en vrac : les fruits et légumes évidemment, mais aussi les légumineuses, les fruits secs, riz, pâtes, … Sinon je privilégie les emballages en verre,
  • J’achète très rarement des produits transformés ; c’est en achetant des produits frais et bruts qu’on limite aussi les déchets et qu’on améliore sa santé,
  • Je mange de plus en plus végétal. Je ne suis ni vegan ni végétarienne, plutôt fléxitarienne s’il faut donner une définition. Je m’intéresse donc de plus en plus aux recettes végétales (cf. le loupé du faux gras à Noël ^^)

Les –

  • Comme je n’ai toujours pas de solution de compost (mon immeuble a refusé l’idée et je manque de place pour un lombricompsteur), ma poubelle pèse toujours, et essentiellement en raison des déchets végétaux. C’est ma plus grande frustration 😦
    Malgré tout, j’essaie d’en recycler un maximum pour nourrir la terre de mes plantes, de mes bacs à fleurs et à aromates, et comme couverture végétale en hiver. Certains de ces déchets , comme la pomme, nourrissent les merles en plus 😉
    La bonne nouvelle : mon projet de composteur de quartier a été élu dans le cadre du budget participatif de la Mairie de Paris, ce problème devrait donc être résolu en 2017!
  • Mon premier lieu d’achat étant ma ruche, les solutions d’emballage recyclable sont plus compliquées et lentes à mettre en place. J’ai donc encore pas mal de cartons et de sachets kraft dans mes déchets recyclables. C’est d’ailleurs pour cette raison que je n’ai toujours pas fabriqué de sacs en tissus : j’use jusqu’au bout mes sachets kraft pour multiplier au max leurs usages.

Dans ma salle de bain

C’est ma plus grande fierté. J’ai toujours une poubelle pour quelques coton-tiges et cheveux, mais je ne la vide quasiment jamais… Je pense qu’en un an, j’ai du la descendre 3 fois. C’est très grisant, le résultat se voit immédiatement !
Sans parler des économies et des bienfaits sur ma peau.

  • Processed with VSCOcam with f2 presetPour me démaquiller : j’utilise des huiles végétales bio première pression à froid (cameline, jojoba, onagre, amande douce, avocat…) et des cotons-lavables,
  • Je suis passée aux règles 0 déchet avec une cup et des serviettes lavables. C’est flagrant en gain de confort même si les débuts n’ont pas été simples,
  • J’utilise des savons solides pour les mains et le corps et alterne shampooing secs avec des liquides en emballages recyclables (parce que ma chevelure n’est pas facile à dompter, je n’ai pas encore trouver le produit qui me convient parfaitement),
  • Je me mouche avec les mouchoirs en tissus de mon grand-père (chez moi, car à l’extérieur je n’ai pas encore passé le cap).
  • Pour les masques et autres gommages, j’associe les huiles végétales de ma cuisine, à celles de la salle-de-bain, marc de café, miel, fruits… Il faudra que je vous fasse un article là-dessus bientôt !

Le ménage

2016-05-22 03.38.32 1_resizedJ’avais décidé de finir tous mes produits avant de me lancer dans de la création home-made. Globalement de ce côté-là, pas mal d’économies de déchets, et d’euros aussi.
Mais je n’ai pas réussi à m’habituer à ma recette de produit-vaisselle, qui m’exaspérait chaque jour à ne pas faire briller ni dégraisser totalement les casseroles. Moi qui cuisine beaucoup et n’ai pas de lave-vaisselle, imaginez. C’est vraiment ce qui me chiffonne le plus, alors si vous avez d’autres recettes que la mienne à me proposer, je suis preneuse 😉

Côté lessive, je suis très satisfaite de la recette que j’utilise depuis plus d’un an. Quand il faut blanchir le linge, je fais tremper avec quelques cuillères de percarbonate de soude et en ajoute dans la machine. Ca fonctionne plutôt bien.

Je nettoie la quasi totalité de mon appartement avec du vinaigre blanc sans nécessairement faire ce mélange. Le bicarbonate de soude est un bon agent détachant aussi (et a tellement d’autres usages, c’est vraiment un produit miracle !)

Pour la poussière rien de plus simple (et efficace), qu’un gant ou un linge trempé minimum 5mn dans 1L d’eau et 2 cuillères à soupe de glycérine végétale. On le laisse sécher et on l’utilise encore un peu humide ou sec : finit la poussière qui vole !

Ma garde-robe

tiroirsavantapresDe ce côté-là aussi j’essaie d’être minimaliste. J’ai récupéré pas mal de vêtements de ma mamie et achète seulement ce dont j’ai besoin, en priorisant le plus possible la qualité, les petits créateurs ou les marques éthiques.
Malgré mon dernier tri, je ressens tout de même le besoin de recommencer. Je constate de nouveau qu’un certain nombre de mes habits ne sortent jamais de ma penderie…

Mes objectifs en 2017

  • Avoir un compost dans mon quartier et pouvoir ENFIN recycler mes déchets organiques. Ce jour-là on sabre le champagne chers minimalistes !
  • Me jeter à l’eau et sortir mes mouchoirs en tissu en société. Go Girl !
  • Tester l’oriculi. Je sais pas trop pourquoi je bloque… Vous avez peut-être des témoignages positifs à partager ?
  • Développer ma petite culture d’aromates en bacs (un jour je serai autonome ^^),
  • Trouver une recette de dentifrice qui me convient,
  • Faire un vide-grenier.

Et au-delà du zéro déchet et du minimalisme :

  • Faire évoluer la ligne éditoriale de mon blog,
  • Me mettre vraiment à la méditation grâce à ce livre : « Méditer, jour après jour » de Christophe André, que j’ai eu à Noël,
  • Pratiquer le « lâcher prise » pour mieux gérer mon stress, mes anxiétés et mes insomnies. Et peut-être essayer la sophrologie… Avez-vous essayé ?
  • Lire, lire, lire et lire. J’ai recommencé à lire davantage en 2016 et je veux vraiment intégrer la lecture à mon quotidien,
  • Me remettre à dessiner,
  • Cuisiner encore et toujours de nouveaux légumes, fabriquer mon propre pain et m’amuser avec les farines,
  • Aller au bout de ce projet encore confidentiel dont je vous parlerai bientôt bientôt.

Et vous ?

Quels ont été vos succès et vos loupés en 2016 ?
Quels sont vos objectifs pour cette nouvelle année ?
Que pensez-vous des évolutions (encore vagues je vous l’accorde ^^) que je veux donner à ce blog ?

J’ai très envie de vous lire sur ces questions ❤

Em

Publicités

18 thoughts on “Premier bilan & nouvelles envies”

  1. Super article ! J’ai fais pas mal de changement chez moi aussi ces derniers temps et le lombricomposteur installé dans mon bureau aide aussi énormément ;-)! Mais j’ai encore énormément de progrès à faire et ton bilan est encourageant.
    Et pour l’oriculi que j’ai adopté il y a deux mois maintenant, il est resté trois semaines à me regarder dans ma salle de bain … et puis un jour j’ai enfin essayé et depuis on ne veut plus se quitter lui et moi. Petite astuce si tu as « peur » au début, mets un peu de coton au bout. J’ai fais ça une ou deux fois mais c’est bien plus agréable sans … Il faut juste apprendre à ne pas aller « trop loin » avec, ce qu’on a tendance à faire avec le coton tige ! Mais depuis, mes oreilles me remercient !

    J'aime

  2. Alors moi aussi j’ai raté mon faux-gras à Noël… mais ce n’était pas exactement avec les mêmes ingrédients. Déception.

    J’ai aussi renoncé à laver ma vaisselle avec du savon de Marseille, même problème que toi. Du coup, je suis revenue au liquide vaisselle en vrac de la Biocoop. Autre déception…

    Sinon, franchement, je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais pas besoin d’acheter un oriculi… Une épingle à chignon fait exactement la même chose. Tu en trouveras partout si tu regardes par terre… dans le rue ou à la piscine.

    Bravo pour la garde-robe ! Moi aussi, je suis super heureuse chaque fois que j’ouvre mon placard, de voir que j’ai peu mais que tout sert et que j’aime chacun de mes vêtements, choisis avec attention et amour. C’est un de mes grands plaisirs de minimaliste. 😉

    Ah et j’ai hâte de lire cette nouvelle orientation du blog, ça me parle et m’intéresse… Je suis preneuse de conseils, d’expériences, de réflexions…

    Et pour finir, j’ai une question : comment fais-tu pour nettoyer tes cotons lavables quand ils sont plein de l’huile dont on s’est servi pour se démaquiller ? Moi j’en suis à chercher une autre solution démaquillage, qui ne dégueulasse pas mes cotons, parce que là…

    J'aime

    1. Alors pour nettoyer mes cotons lavables, j’ai trouvé LA solution. Elle nécessite un peu d’huile de coude mais fait vraiment des miracles : le percarbonate de soude. Tu en trouves normalement en BioCoop. Avant de mettre tes cotons en machine, fais-les tremper dans une bassine d’eau chaude avec quelques cuillères de perco. Je les frotte avec une brosse et laisse reposer une douzaine d’heures puis met le tout en machine. Normalement tu les retrouves comme neuf !

      Si tu fais un cycle à 60° y’a des chances que ça parte sans l’étape préalable de la bassine (j’ai réussi à détacher mon peignoir comme ça – en mettant directement le perco dans le tambour) mais je reste sceptique sur les tâches d’huile et/ou de maquillage.

      Pas bête pour l’épingle à cheveux, j’en ai, je vais essayer tiens 🙂

      Tu me rassures avec ton liquide vaisselle, je me sens moins seule… Moi pas de vente en vrac par contre dans mon quartier, du coup, j’use de l’emballage :/

      C’était quoi les ingrédients de ton faux-gras ? Le mien avait définitivement trop le goût du champignon, mais visuellement c’était bluffant ! (et c’est peut-être le seul but après tout..)

      J'aime

      1. Alors dans mon faux-gras, il y avait des oignons revenus dans du vin rouge et du vinaigre, des marrons, du tofu fumé et de l’agar-agar. Mais j’ai raté l’étape mixage, c’était pas assez mixé (pour la défense, je n’étais pas chez moi et le blender n’était pas super performant). On l’a mangé quand même mais bon…

        Merci pour le tuyau, je vais essayer ça alors ! Mais bon, c’est quand même contraignant… j’aimerais trouver une solution démaquillage qui ne serait pas de l’huile et qui pourrait se laver plus facilement… et pourtant, je sais que c’est l’huile qui démaquille le mieux… la vie est dure parfois. et je suis feignante aussi, ça aide pas.

        J'aime

  3. Tout d’abord, merci pour ce nouvel article inspirant 🙂 Hâte d’en lire d’autres en 2017 !

    Pour les cotons démaquillants, moi j’utilise ceux de Lamazuna qui sont lavables et vraiment top et juste de l’eau chaude dessus, pas besoin d’huile végétale, et le mascara part très facilement. Et après, je rince à l’eau et au savon ou direct dans la machine. Si vraiment je suis très maquillée, l’huile de coco avec les doigts, c’est bien aussi 😉

    J'aime

  4. Alors pour moi aussi les cotons lavables ont été un véritable échec, je ne les trouvais pas assez hygiéniques pour la peau de mon visage ( ils n’étaient jamais tout à fait propres, et même si c’était le cas, ils traînaient à l’air libre pour sécher, il fallait les manipuler plusieurs fois entre la sortie du lave-linge, l’étendage, le séchage, le rangement et ça me gênait de les toucher autant de fois avant de les passer sur mon visage ).

    Par contre le savon de Marseille à la place du liquide vaisselle à été une véritable révolution pour moi : je trouve que ça marche parfaitement bien et ça me simplifie vraiment la vie, je n’ai plus que lui dans ma cuisine, il remplace tout le reste ! Et pas besoin de faire une tambouille maison, il est prêt à l’emploi !

    Je viens souvent ici pour te lire et j’ai hâte de lire tes prochains articles.

    J'aime

      1. Eh bien en fait, ce n’est pas un liquide vaisselle AU savon de Marseille, c’est simplement un bloc de savon de Marseille sur lequel je frotte mon éponge (j’ai fait un article sur le sujet sur mon blog si ça t’intéresse).
        Et oui, pour les cotons, je suis repassée aux cotons jetables à mon grand désarroi.

        Aimé par 1 personne

  5. Super parcours et que de bons objectifs!! Bravo a toi pour ce cheminement!! J’ai découvert ton blog il y a peu mais je sens que je vais devenir une fidèle lectrice, puisqu’on a vraiment les mêmes centres d’interets 🙂 A très bientot – Emm (mais avec deux M lol)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s