Non classé, Zerowaste

Premier festival Zero Waste à Paris : j’y étais !

Vendredi 1er juillet, j’ai passé la journée au Cabaret Sauvage, à l’occasion du premier Festival Zero Waste à Paris, organisé par l’ONG Zero Waste France.
Conférences, débats, ateliers ont rythmé cette journée riche en découvertes et en rencontres. Moi qui ai un peu laissé de côté mon blog pour des raisons professionnelles, cette journée m’a reboostée : j’espère être de nouveau plus régulière ici.
IMG_0026

Plutôt que de vous faire un compte-rendu – que je laisse à d’autres qui le feront bien mieux que moi – voici ce que je retiens et ce que j’ai rapporté avec moi.

Ce que je retiens : une joie de vivre fédératrice

Une vraie dynamique existe autour des questions du zéro déchet. Même si une ou deux startups étaient visiblement là pour leur image plus que pour leurs actions en faveur du zéro déchet, une vraie communauté volontaire, engagée et créative émerge, et ça fait sacrément plaisir. Qu’il s’agisse du traitement des déchets, du gaspillage alimentaire, ou encore de la diminution, voire de la suppression des emballages, moultes initiatives font avancer les choses.

Et point non négligeable : la dynamique est résolument positive et portée par des personnes qui croquent la vie à pleines dents. On est très loin des clichés qu’aiment colporter les écolos-sceptiques : ici pas de radinerie mais de la générosité. Ni de morosité mais plutôt l’envie de partager et d’apprendre ensemble, pour être toujours plus cohérent avec ses valeurs.

Mieux que de beaux discours, des actes.

Qu’ils soient blogueurs, créateurs de produits zéro déchet, de boutiques de vente en vrac, de solutions innovantes et connectées ou « simples » consommateurs éclairés, tous partagent l’envie de vivre mieux, à travers des plaisirs simples, respectueux de notre planète.

Ca donne plutôt envie, non ?

Ce que j’ai rapporté : un peu de shopping utile

De belles découvertes pour compléter mon kit zéro déchet pour la maison et en vadrouille. Mais aussi pour continuer de m’instruire. Tour d’horizon :

  • Up Mag : à l’initiative du Groupe SOS (premier groupe ESS de France), ce magazine met en avant les solutions pour un monde social et solidaire, loin des discours. Pour faire le plein de découvertes et… D’espoir !
  • Compost Challenge : l’appli pour devenir un as du compost. Super ludique et instructif.
  • Optimiam : l’appli pour acheter à des boutiques ou des restos près de chez vous des produits prêts à être jetés et pourtant consommables… Solution anti-gaspi et économique par excellence.
  • Ma gourde Gaspa Joe, en inox et made in France : depuis le temps que je devais m’acheter une gourde – ayant perdu mon gobi il y a quelques temps -. Je cherchais quelque chose de plus grand et multi-fonctions. Celle-ci correspond parfaitement à mon obsession du moment pour la citronnade, que je peux préparer directement dedans. Je crois d’ailleurs que tout cela fera l’objet d’un prochain billet. Stay tuned 😉
  • Ma lingette écolo pour écrans et lunettes : proposée par Les tendances d’Emma, j’avais entendu que du bien à son sujet, et je confirme. Elle nettoie mes écrans d’ordi et de téléphone parfaitement, bien mieux que les lingettes traditionnelles (je parle des lavables et non des jetables, évidemment).
  • Mon dentifrice solide, vegan et naturel Pachamamaï : après avoir testé celui de Lamazuna (elle a depuis amélioré son produit) qui ne m’avait pas convaincu à cause de sa forme – planté sur un bâtonnet – qui s’effritait trop à mon goût sur la fin, je suis convaincue par celui-ci. Présenté dans une petite boîte, il est ultra simple à utiliser et à… Transporter ! Et on peut ensuite se procurer des recharges. Niveau hygiène, rien à dire : il est agréable et doux, lave et rafraîchit tout aussi bien que celui de Lamazuna.

Et vous ? Qu’avez-vous rapporté du festival ? Et vos impressions sur cette première édition ? Je suis curieuse de connaître vos avis 😉

Publicités

4 thoughts on “Premier festival Zero Waste à Paris : j’y étais !”

  1. Bonjour,

    J’aurais réellement souhaité y aller. Cela aurait fait une bonne mise au point après un peu plus d’un an à aborder la question sérieusement. L’année prochaine, je n’aurais pas 7 mois de petit bonheur dans le ventre ^^.

    Merci pour ce retour, j’ai pris note de quelques achats utilse, tels que la lingette multi-fonction. En bonne geek, les écrans ont toujours besoin d’un p’tit coup.

    J'aime

      1. Merci ^^ je pense mettre ça dans la liste des trucs à prévoir pour l’arrivée du baveur numéro2 :D. Un peu de crachouilli sur un écran, c’est si vite arrivé !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s